Busty and the Bass

23 janvier 2018 à 19:30

Par

Busty and the Bass a gravi de nombreux échelons en très peu de temps. Les neufs membres qui composent le groupe se sont rencontrés lors de leur première semaine à l’école de jazz de l’Université McGill de Montréal, où ils se sont mis à jouer ensemble. En commençant par des sessions lors de soirées entre amis, ils ont rapidement été amenés à jouer devant des milliers de personnes sur les scènes américaines, européennes et bien sûr sur le territoire qui les a accueillis, le Canada. La chimie naturelle du groupe et les talents créatifs bien particuliers qui le constituent ont permis la conception d’un son que Complex décrit comme « l’enfant chéri du jazz, du hip-hop, et de l’électro-soul ». Ce son remporte un franc succès auprès des foules, qui dansent et scandent à l’unisson le nom de « Bus-ty ! ». La légende du R&B Macy Gray, elle-même, est fan de Busty and the Bass, saluant la reprise acoustique de son titre « I Try », qu’elle a décrit comme « beeyooteefoh! ».

Fraîchement signés sur le label montréalais Indica Records (Half Moon Run, Phantogram), le groupe se prépare à dévoiler son premier LP. Comparé à leurs EPs précédents, l’album s’est formé à partir d’une vision globale du projet, à défaut d’une simple collection de chansons. C’est aussi la suite logique de leur signature électro-soul, hip-hop et funk contagieuse et entrainante.

Pour leurs productions précédentes, le groupe enregistrait au « sous-sol busty », un lieu que le guitariste Louis Stein décrit comme permettant « l’expérimentation et le l’amusement ». Cette fois-ci, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure en faisant appel au talentueux réalisateur/mixeur Neal Pogue, récompensé d’un Grammy Award et plus connu pour ses collaborations avec entre autres Outkast, Snoop Dogg, Earth, Wind and Fire, MIA, Nikki Minaj, Aretha Franklin ou encore Lil Wayne.

« Neal fût le noyau autour duquel le projet s’est formé, condensant les différentes voix qui forment le groupe et nous aidant à créer un contenu cohérent », raconte le bassiste Milo Johnson.

Pogue a encouragé le groupe à écouter attentivement les albums anthologiques de Parliament, Earth, Wind and Fire et Michael Jackson. L’inspiration provient aussi d’artistes comme Kendrick Lamar, D’Angelo ou James Blake. Toutes ces influences sont reconnaissables sur l’album mais le groupe réussit à les incorporer de manière originale et maligne avec leurs propres sonorités, démontrant une véritable progression.

« La nouvelle musique représente un projet abouti et une version plus mature de notre son. Il nous a vu nous éloigner de notre montage artisanal en sous-sol vers un environnement plus englobant en studio », précise le vocaliste et claviériste Evan Crofton.

« Une exécution musicale exceptionnelle, une créativité sauvage et du fun pur » (CBC) sont difficiles à atteindre simultanément, mais Busty and the Bass nous a prouvé par le passé qu’ils en étaient capables. 2017 semble bien parti pour être la plus belle année pour le groupe, qui se prépare à sa première tournée en Europe et aux États-Unis. Avec ce nouvel album à partager avec le monde entier, Busty and the Bass ne fait que donner le coup d’envoi d’une bien belle aventure.

Date: 2018-01-23
Genre: Funk – Disco , Electro-pop, Pop, Rap, Party
Porte: 20h30 (porte 19h30)
Salle: Salle de spectacle
Prix à la porte: 22.00$
Site web: http://www.bustyandthebass.com
Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/118083092228820/
Partenaires: BudweiserHôtel Best Western Plus Centre-VilleLe Knock-OutLepointdevente.comVoir

Le Cercle, 228 rue St-Joseph Est
Québec, QC, Canada
Le Cercle est un établissement 18+, le personnel d’accueil se réserve le droit d’exiger une pièce d’identité valide

Commentaires