Par

The Dears, une formation rock de Montréal qualifiée d’« orchestre pop noir romantique » et jouissant d’un grand succès critique, est la créature du chanteur Murray A. Lightburn. Fils d’un ancien jazzman devenu prédicateur, son écriture chansonnière se nourrit d’influences puisées aussi bien dans le rock indie des années 1990 que dans un large éventail de musiques gospel, soul et pop.

Formé en 1995, le groupe lance son premier album, End of a Hollywood Bedtime Story, en 2000. Leur son orchestral à la fois pop et sombre et leurs concerts théâtraux assurent aux Dears une place de choix sur la scène indie canadienne, alors en plein essor. En 2001 et 2002, ils lancent coup sur coup deux EP, Orchestral Pop Noir Romantique et Protest, de même qu’une compilation de chansons inédites, Nor the Dahlias. En 2003, ils font paraître leur deuxième album intégral, No Cities Left, et une série de concerts très attendue au festival South By Southwest 2014 les lance en orbite sur la scène internationale. Gang of Losers, paru en 2006, est bien accueilli par la presse.

On a dépeint la musique des Dears comme un croisement entre The Smiths et Serge Gainsbourg, tandis que la voix de Lightburn a été comparée à celles de Morrissey et de Damon Albarn du groupe Blur. La musique et les arrangements très élaborés évoquent aussi des formations comme Radiohead, Jethro Tull et le Genesis des débuts. Quant à leurs impressionnants concerts, on a pu voir en eux « l’équivalent sonore de contempler le visage de Dieu ».

Gang of Losers est retenu parmi les finalistes du prix Polaris en 2007, et l’album suivant, Missiles, paraît en 2008. Le cinquième album studio des Dears, Degeneration Street, est aussi mis en nomination pour le prix Polaris en 2011.

Les thèmes abordés dans leur sixième album, Times Infinity Volume One, peuvent être qualifiés dans l’ensemble de « romantiques » – un territoire familier pour The Dears : l’amour inconditionnel, le désir, la peur avilissante de la solitude. Écrit sur une période de deux ans, l’album est finalement enregistré aux luxueux studios Revolution Recording (Toronto) et Thee Mighty Hotel2Tango (Montréal) en 2014. Les membres du groupe qualifient eux-mêmes le son de cet enregistrement de « raffiné et détendu à la fois – rafraîchissant par moments, électrisant tout du long ». La pièce qui résume le mieux ces qualités est probablement « I Used To Pray For The Heavens To Fall », le premier extrait diffusé de l’album.

The Dears viennent de lancer Times Infinity Volume Two.

Abrdeen est un groupe pop-rock canadien. Originaire de Québec, le groupe est composé de la chanteuse et guitariste Meggie Carrier, du batteur Maxime Goudreau (PEKAN), du guitariste David St-Germain (KPLR) et de Pierre Désaulniers. Meggie forme le groupe en septembre 2015 et c’est en août 2016 que la formation devient officielle avec l’ajout de David et Laurence Gauthier-Brown qui se dédie maintenant à ses deux autres formations, Victime et Pure Carrière. À l’écoute de leur musique, on peut percevoir l’influence des groupes Mazzy Star, Real Estate et Laura Sauvage, le tout agrémenté d’un ton planant et sensuel.

Date: 2017-09-16
Genre: Indie, Pop, Rock
Porte: 21h00 (portes 20h00)
Salle: Salle de spectacle
Prix à la porte: 20.00$
Site web: https://thedears.org
Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/1715731282066375/?acontext=%7B%22source%22%3A3%2C%22source_newsfeed_story_type%22%3A%22regular%22%2C%22action_history%22%3A%22[%7B%5C%22surface%5C%22%3A%5C%22newsfeed%5C%22%2C%5C%22mechanism%5C%22%3A%5C%22feed_story%5C%22%2C%5C%22extra_data%5C%22%3A[]%7D]%22%2C%22has_source%22%3Atrue%7D&source=3&source_newsfeed_story_type=regular&action_history=[%7B%22surface%22%3A%22newsfeed%22%2C%22mechanism%22%3A%22feed_story%22%2C%22extra_data%22%3A[]%7D]&has_source=1&fref=mentions
Partenaires: Lepointdevente.com

Le Cercle, 228 rue St-Joseph Est
Québec, QC, Canada
Le Cercle est un établissement 18+, le personnel d’accueil se réserve le droit d’exiger une pièce d’identité valide

Commentaires