Par

Arielle, Benoît, Eve et Fabien vous invitent à un moment de partage de l’intime et du sensible lors d’une performance laboratoire dans l’aquarium du Cercle. Sous forme d’exploration ouverte et durable dans le temps, ils suivront un cycle de tâches évolutives afin d’activer la fabrication du lien et d’accéder à des perceptions subtiles sur notre capacité à créer des liens sensibles, vers l’amour universel…

Ce laboratoire s’inscrit dans un projet de recherche chorégraphique accompagné par Benoît Lachambre, initié par trois interprètes en danse contemporaine de la Ville de Québec, Arielle Warnke Saint-Pierre, Eve Rousseau-Cyr, Fabien Piché.

Ce projet est possible grâce au soutien du Cercle-Lab vivant ainsi qu’à celui de Première Ovation – danse.

Bio // 

Benoît Lachambre

Évoluant dans le milieu de la danse depuis les années 1970, Benoît Lachambre découvre en 1985 l’improvisation et le ‘releasing’ dont l’exploration kinesthésique du mouvement vient fortement imprégner son travail de composition chorégraphique. Son travail de recherche approfondie de l’hyperéveil des sens, basé sur les pratiques somatiques, passe par la mise en valeur du geste dans un contexte et dans un espace, un espace vivant.

Parmi ses plus fortes influences, Benoît Lachambre aime citer Meg Stuart, avec laquelle il collabore régulièrement, mais aussi Amélia Itcush pour son travail sur la dispersion de poids dans le corps. En dehors de son travail de chorégraphe et d’interprète, Benoît a acquis une grande notoriété en tant qu’enseignant au travers des classes et ateliers qu’il donne partout dans le monde depuis 20 ans.

En 1996, il fonde sa propre compagnie, Par B.L.eux, à Montréal. Il multiplie ainsi les rencontres et les échanges dynamiques et collabore avec de nombreux chorégraphes d’envergure internationale et artistes provenant de disciplines différentes, incluant : Boris Charmatz, Sasha Waltz, Marie Chouinard, Louise Lecavalier, Su-Feh Lee, et encore Meg Stuart et le musicien Hahn Rowe.

Benoît Lachambre a créé 16 oeuvres depuis la fondation de Par B.L.eux, a participé à plus de 20 productions extérieures et reçu 25 commandes chorégraphiques, dont I is memory (2006, solo pour Louise Lecavalier) et l’œuvre JJ’s Voices qu’il crée en 2010 pour le Cullberg Ballet à Stockholm. En 2013, Benoît Lachambre a reçu le Grand prix de la danse de Montréal, récompensant l’ensemble de sa carrière et plus spécifiquement sa dernière création Snakeskins.  En 2014, il a reçu le Prix de la meilleure œuvre chorégraphique du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour la présentation de l’œuvre Prismes, une œuvre commandée par Montréal Danse.

Sa dernière création Hyperterrestres, co-créée avec le chorégraphe Fabrice Ramalingom et le compositeur Hahn Rowe, à été présentée en première nord-américaine dans le cadre de la 9e édition du Festival Transamériques (FTA) 2015.
Pour en savoir plus visitez: www.parbleux.qc.ca

Arielle Warnke St-Pierre

Arielle Warnke St-Pierre évolue au sein de la communauté de la danse à Québec depuis plus d’une dizaine d’années. Elle collabore à maintes créations de la compagnie Le fils d’Adrien danse. Elle œuvre avec la compagnie Alan Lake Factori(e);Ravages, Là-bas, le lointain. Elle participe au projet Our last pictures, de Andréa de Keijzer, cie Je suis Julio. Son travail d’interprète l’amène à collaborer avec Ex Machina, notamment dans la reprise de l’opéra La damnation de Faust. À travers son parcours d’interprète, elle accumule des expériences d’enseignement et de chorégraphe/mise en mouvement, sur des projets circassiens et théâtraux, Norge et Rup-ture(s) : MES.Kevin Mckoy. Avec sa partenaire Sonia Montminy, elle fonde ARIELLE ET SONIA. Depuis 2004, les 6 dernières productions de la cie ont toutes été inspirées et partagées dans les espaces d’exposition du Musée de la civilisation de Québec. La dernière production de la compagnie, Programme double : Les femmes de la Lune Rouge (Commande chorégraphique adressée à Annie Gagnon-MTL) et Femmes-bustes (Commande chorégraphique adressée à Jozef Frucek et Linda Kapetanea-Rootlesroot), a été présentée à La Rotonde en novembre 2014. Une adaptation de Femmes-bustes a été présentée au Baumstrass studio, à Votanikos, en Grèce en juin 2015. Arielle prend part activement au développement de la danse dans sa communauté, notamment à travers l’organisme L’Artère, développement et perfectionnement en danse contemporaine, dont elle fut l’une des co-fondatrices en 2003. Depuis septembre 2013, elle est de nouveau sur le conseil d’administration et y assume à ce jour le poste de présidente.

Fabien Piché

Fabien Piché complète sa formation en danse contemporaine à L’École de danse de Québec en 2010. Depuis il a oeuvré comme interprète auprès de chorégraphes variés (Harold Rhéaume, Karine Ledoyen, Daniel Bélanger, Sasha Ivanochko, Darryl A. Hoskins, David Earle, Alan Lake, Lina Cruz). Il prend aussi plaisir à brouiller les frontières des disciplines en compagnie du Théâtre rude ingénierie (Bruno Bouchard, Philippe Lessard-Drolet). À travers tout ça, il continue d’apprendre le métier de danseur et fait ce qu’il aime le plus, bouger.

À travers ses explorations personnelles, Fabien se questionne sur la présence empathique, le moment présent, le ludique, la cosmologie. Il présente d’ailleurs une première longue pièce lors du Festival OFF Québec aux côtés de Andrew Whiteman et Jean-Michel Letendre Veilleux. Dernièrement, il reçoit un Dora Mavor Moore Awards pour son interprétation dans un duo de Lina Cruz (Waiting for a sleepness night).

Eve Rousseau-Cyr

À sa sortie de l’École de danse de Québec en 2009 où elle a dansé des chorégraphies d’Alan Lake, Emmanuel Jouthe et Lina Cruz, Eve est apprentie pour Le fils d’Adrien danse, cie Yvann Alexandre et Osez! 2009 avec la chorégraphe Mélanie Demers. Elle est ensuite interprète pour Osez!2010 avec Catherine Tardif. Depuis, elle danse pour ; Lydia Wagerer, Emmanuel Jouthe, Harold Rhéaume, Annie Gagnon, Daniel Bélanger, le théâtre du gros mécano, Jean-François Duke, Genviève Smtih-Courtois, Mario Veillette, Les nuages en pantalon, Brice Noeser et Karine Ledoyen. Eve est également interprète dans un duo commandé à la chorégraphe Sasha Ivanochko et assiste régulièrement les stages de portés enseignés par Sylvain Lafortune à L’École de danse de Québec. Eve a présenté sa première recherche solo Des arbres de verts dans le cadre du Bloc.danse et poursuit une recherche présentement intitulée Nous sommes tristes. Elle poursuit un entraînement régulier et est particulièrement intéressée par l’apprentissage de l’axis syllabus et de la counter technique. Elle est également membre du conseil d’administration de L’Artère, développement et perfectionnement en danse contemporaine.

 

Date : 2017-02-12 au 2017-02-15
– Performances laboratoire ouverte au public (Aquarium): 14 et 15 février de 18h30 à 21h30
Espace : Aquarium
Contact : everousseaucyr@hotmail.com

Commentaires