Par

Carol-Ann Belzile Normand 

Bio

Artiste de la ville de Québec, Carol-Ann Belzil-Normand est diplômée de l’Université Laval d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques et d’un baccalauréat en art et science de l’animation. Elle poursuit sa recherche à la maîtrise en arts visuels sur la posture éthique et esthétique de la frivolité. Dans le cadre de sa maîtrise, elle a été sélectionnée pour faire une résidence à La Bande Vidéo grâce à la contribution du Fonds Fondation-René-Richard. De plus, elle est récipiendaire de deux bourses du programme Première Ovation de la Ville de Québec.

Parallèlement, elle collabore à de nombreux événements multidisciplinaires alliant le son, la vidéo et la performance. Ses films d’animation ont été présentés à de nombreux festivals notamment en Allemagne, au Canada, en Catalogne, aux États-Unis, en Italie et en Russie. 

Démarche

Par ma pratique du cinéma d’animation, j’adopte une posture de frivolité. Le frivole me permet des relations inusitées entre la figure du féminin et de l’objet. Il se manifeste de diverses manières dans ma pratique, soit par l’humour, le fétichisme des formes ainsi que le détachement des normes (cinématographiques). Effectivement, dans ma pratique il y a une forte opposition entre le souci du détail et un certain laissé-aller qui peut se manifester par l’humour. Le frivole joue un rôle d’agent détracteur par rapport à l’élaboration sérieuse d’un film. Mes films d’animation entretiennent aussi des relations avec les autres arts, notamment, le son, les arts imprimés, la céramique, le Web, la performance. Ces relations diverses témoignent d’un éclectisme disciplinaire. Le frivole me permet de pousser mes formes et mes obsessions à travers divers langages. Ce que je nomme «le fétichisme des formes» agit entre les langages comme l’extension d’une idée formelle. De la céramique à l’animation, il y a donc une correspondance tangible ou intangible qui se lie à une obsession transmise d’un objet à un autre. En insistant sur le hasard et en travaillant sur mes projets de manière presque intuitive, j’ai une approche intime qui s’oppose à la grande industrie cinématographique. J’aborde le cinéma de manière désinvolte en prônant mes propres obsessions.

Date : 2016-11-30 à 2017-01-09
Espace : Restaurant
Type d’art : Projection
Contact : carol.ann.belzil.normand@gmail.comSite : http://studioxx.org/res/carol-ann-belzil-normand

Commentaires