Par

Fondé par Marie-Denise Bettez et Marika D. Lafond, Projet  FEM est un collectif artistique de Montréal qui travaille avec des artistes de différents horizons afin d’explorer les représentations de la femme sous plusieurs angles.

Les chorégraphes Emmanuel Jouthe, Sébastien Provencher et Simon Gélinas Beauregard ont collaboré à la première création du collectif. La première pièce FE M a été diffusée dans le cadre du festival Fringe de Montréal à l’été2016.

Le collectif sera de passage à Québec pour une résidence de recherche et création au Cercle Lab Vivant qui travaillera sur la matérialisation de la femme dans les médias.

Avec le chorégraphe Sébastien Provencher, la comédienne et metteur en scène Frédérique Bradet et le concepteur sonore Vincent Roy, le collectif entamera la création d’une plateforme nightlife de danse contemporaine qui sera présentée en primeur lors de la soirée d’anniversaire du Cercle LabVivant le 26 novembre.

Les bios des artistes

– Marie-Denise Bettez

Depuis sa diplomation en 2013 à l’École de danse de Québec, Marie-Denise a eu la chance de travailler avec plusieurs chorégraphes : les sœurs Schmutt (Québec, 2013), Eddy Toussaint (Montréal, 2014) Ghislaine Doté (Montréal, 2015), Nicola Pantin et Bill Coleman (Toronto, 2015), Eva Kolarova (Montréal, 2015), Matthew Héli Brunel (Montréal, 2016), Geneviève Lauzon (Montréal, 2016) ainsi que le Papillon Blanc (Montréal, 2016). Marie-Denise est aussi très impliquée dans le milieu de la danse commerciale ainsi que dans l’enseignement de la danse à plusieurs endroits au Québec (co-fondatrice du programme concentration danse à St-Hyacinthe). De plus, depuis tout récemment, Marie-Denise a créé Propulse qui se veut être un outil de transmission de la danse à travers le Québec dont une première création est prévue pour le 1er février 2017.

 

– Marika D. Lafond

Jeune diplômée de l’Université du Québec à Montréal en danse (2013),Marika Dumoulin Lafond est une interprète audacieuse qui dessine son chemin à titre d’artiste indépendante. Ayant un grand besoin de satisfaire son désir de surmonter de nouveaux défis, elle entreprend dès sa sortie de classe un projet de commandes chorégraphiques qu’elle interprétera en solosur scène. La commande chorégraphique deviendra rapidement son moyen principal d’exploiter sa vision artistique. De 2013 à 2016, elle monte et produit trois projets qui seront diffusés dans des festivals d’art à Montréal :R*PE (projet solo), F E M (issue du Projet FEM) et After hours (issue de la recherche et création autour du Projet Réponse). Dans le cadre de ces projets de commande, elle a la chance de travailler aux côtés des chorégraphes établis tels qu’Emmanuel Jouthe, Manon Oligny et Jean-Sébastien Lourdais ainsi que plusieurs chorégraphes émergents tels que Sébastien Provencher,Claudia Chan Tak, Emmalie Ruest et Ian Yaworski.

En 2014, elle fonde sa compagnie Productions Karat qui sera soutenue par l’organisme Futurpreneur Canada, la ville de Laval ainsi que le Fond JeunePromoteur, grâce auquel elle sera récipiendaire d’une bourse pour entrepreneur. Depuis son entrée dans le milieu artistique, Marika Dumoulin Lafond s’associe à l’image d’une interprète à la fois rebelle et atypique qui utilise ses aptitudes et sa passion pour les affaires afin de promouvoir son artà son plein potentiel.

 

– Frédérique Bradet

Frédérique Bradet est issue dela promotion 2007 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Elle a joué dans différentes productions sur les scènes de Québec et d’ailleurs,dont Charme (Premier Acte), On achève bien les chevaux (CercleMolière), Le Bourgeois Gentilhomme (Trident), Arlequin, serviteur de deux maîtres (La Bordée), À la Clémentine (La Roche-à-Veillon) et Matéo et la suite du monde (Bordée). Elle est également cofondatrice de la compagnie théâtrale Nous sommes ici, avec laquelle elle a créé L’Étape,La Date, Changing Room et Le No show, spectacles qui ont connu un vif succès au Québec et en Europe.

 

– Sébastien Provencher

Sébastien en diplômé d’un baccalauréat en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où il reçoit la bourse William Douglas. Ses créations ont été présentés dans divers festivals et évènements à Montréal tels que Quartiers Danses, Zone Homa, Vue sur laRelève, Short and Sweet, La petite Scène à Québec, Dance Matters à Toronto etAuteurs de Troubles à Lyon. Ses créations sont orientées autour de questionnements sur la notion du genre, de l’interdisciplinarité et des enjeux sociopolitiques. Sa plus récente création, Children of Chemistry a reçu la bourse Prix Coup de Cœur du Public au festival Quartiers Danses en 2015.

 

– Vincent Roy

Natif de Rimouski, Vincent est un artiste multidisciplinaire. Il découvre très tôt sa passion pour la scène avec la danse, le chant et le piano. Il suit dès son jeune âge diverses formations dans ces trois disciplines. Au secondaire, il se lance dans l’univers de la comédie musicale où il peut réunir ses diverses passions. C’est dans le programme Artet Lettres profil théâtre du Cégep de Rimouski qu’il a le coup de foudre pour l’art dramatique. En 2012, il collabore avec Les gens d’en bas dans Le Long dela Principale de Steve Laplante, mise en scène de Eudore Belzile. Vincent fait ensuite le grand saut dans l’univers du théâtre et complète sa formation en jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Nous avons pu le voir à titre decomédien, danseur, et concepteur sonore dans les dernières créations du Théâtre Kata: Doggy dans gravel, présenté au Festival St-Ambroise Fringe de Montréal,Le Monstre, présenté au festival Zoofest Juste pour Rire de Montréal, et NATASHÂ,présenté au Fundy Fringe Festival de St-John. Il a signé la bande sonore originale du spectacle Sauver des vies de Pascale Renaud-Hébert en janvier 2016au théâtre Premier Acte. Nous pourrons le voir l’année prochaine au théâtre duTrident dans Les bons débarras. Il signera également la conception sonore du spectacle Le sang de michi au théâtre Prospero à Montréal et de Trafiquée au théâtre Premier Acte, en février 2017. Vincent développe actuellement plusieurs projets musicaux, théâtraux et performatifs.

 

Date : 2016-10-17 à 2016-10-30
Espace : Aquarium, Mezzanine – spectacle, Salon Niché, Sous-Sol
Contact : projetfem@outlook.com

Commentaires

Un Commentaire

  1. Pingback: Les résidences au Cercle - Le Cercle-Lab vivant

Les commentaires sont fermés